Hors-série n°4 : Les souverains à Versailles

La monarchie française se devait, par tradition, d’être accessible à ses sujets. Cet usage créait des situations que les étrangers trouvaient fort surprenantes. Ainsi, le courtisan italien Primi Visconti, présent à la cour de France de 1673 à 1681, écrivait-il dans ses Mémoires qu’« en Espagne les princes ne peuvent être abordés que par des bouffons alors qu’en France ils le sont par tout le monde ». Cette tradition se poursuivit au xviiie siècle et Louis XV, puis Louis XVI, certes dans une bien moindre mesure, continuèrent cette pratique de vie en public. On a donc bien du mal à imaginer une quelconque vie privée du souverain… Celle-ci s’organisait surtout pendant les « heures rompues », c’est-à-dire dans les « trous » laissés par l’emploi du temps de sa journée ritualisée qui, depuis Louis XIV, connaissait une régularité plus ou moins affirmée. En raison de son caractère, précisément « privé », il est bien difficile d’envisager la vie des souverains hors de leur représentation publique. C’est la raison pour laquelle il convient toujours de considérer, et la vie publique, et la vie privée pour appréhender cette dialectique complexe que représentaient les « deux corps du roi », pour reprendre l’expression d’Ernst Kantorowicz.

Docteur en histoire moderne et ingénieur de recherche, Mathieu da Vinha est directeur scientifique du Centre de recherche du château de Versailles. Membre du comité de rédaction du magazine Château de Versailles, de l’Ancien Régime à nos jours, il a dirigé, avec Raphaël Masson, Versailles, histoire, dictionnaire et anthologie (Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2015). Il est notamment l’auteur de Dans la garde-robe de Marie-Antoinette (postface de Catherine Ormen, RMN, 2018) et Vivre à la cour de Versailles en 100 questions (Tallandier, 2018).

Au sommaire de ce hors-série Les souverains à Versailles, entre vie publique et vie privée
La journée du roi : Louis XIV, Louis XV et Louis XVI
Sous le règne de Louis XIV :
Louis XIV avait-il une vie privée ? Les maîtresses, Les bâtards, Mme de Maintenon, Marly et Trianon
Louis XV, la naissance de l’intimité :
L’enfance, L’adolescence, Le temps de l’étude, Le mariage, Les enfants, Les soupers du roi, Les premières maîtresses, Mme de Pompadour, Un roi « décalé » et libertin, Mme Du Barry, Les salles de bain, Le secret du roi, Les concerts de la reine
Au temps de Louis XVI :
L’enfance, La mort d’un frère, La fratrie, Le mariage, Les enfants, Un roi savant, Un roi timide, Un roi chasseur, Le roi en sa garde-robe et en son cabinet
Marie-Antoinette dans son intimité :
Le cadre et les activités, Les amies et amis de la reine, Marie-Antoinette et Axel de Fersen, Le domaine de Trianon

Pour acheter en ligne ce hors-série « Les souverains à Versailles », allez sur la boutique officielle : hommell-magazines.com